Comment réussir ses premières flèches en ski ?

Réussir ses premières flèches ski requiert un énorme travail et des entraînements rigoureux. Il y a tout un panel d’étapes à passer, une ligne à franchir et un chrono figé pour déterminer ses performances. Alors, faites-vous plaisir tout en améliorant votre niveau et en vous offrant vous-même un challenge.

Fixer ses objectifs dans la mesure du possible

Les différents paliers des flèches ski sont : fléchette (50 % à 55%¨du temps initial, établi par le moniteur-ouvreur), Flèche de bronze (de 45 % à 50 %), d’argent (de 40 % à 45 %), de vermeil (28 % à 40 %) et d’or (inférieur ou égal à 15 %). Sachez cependant, que la difficulté varie en fonction de la station, du stade de slalom, du jour ainsi que de l’ouvreur. De ce fait, fixez-vous un objectif qui reste réalisable pour vous en fonction de ces paramètres. Il est inutile de vous forcer dès le départ. Cela vous permet de vous surpasser et d’y voir plus clair à propos de vos capacités. Aussi, inscrivez-vous à l’épreuve et prenez une première valise afin de vous orienter.

Persévérer et garder espoir

Les ESF ou Écoles du ski français organisent une épreuve chronométrée communément appelée la Flèche depuis 1953. Notamment une à six fois par jour. Alors, n’accordez pas trop d’importance à votre résultat pour commencer. Gardez espoir et vous verrez que vous pouvez toujours réussir vos premières flèches ski. Mis à part cela, évitez de trop vous concentrer sur l’ouvreur. Partez skier, appréciez chaque moment et ne restez pas trop longtemps dans l’aire de départ. Une fois que vous vous trouvez dans le portillon, restez calme. Au départ, lancez-vous et libérez toute votre énergie ainsi que votre stress, si vous êtes stressé. Allez-y aussi vite que vous pouvez, passez toutes les portes et franchissez la ligne. Quand vous êtes à l’arrivée, vous allez entendre votre chrono et votre niveau de flèche. Qu’importe le résultat, si vous êtes déçu, réessayez le lendemain, si vous êtes content de vous, essayez d’établir un nouveau record.

Ne pas négliger les entraînements

Il existe diverses manières de vous entraîner par exemple en suivant un stage dans une école de ski. Pour s’améliorer en ski, le mieux est de tout de suite de skier et passer outre les théories. Ainsi, préférez les moniteurs vous font skier derrière eux peu importe les conditions. Sinon, vous pouvez également essayer de réussir votre Flèche seul, ou avec vos amis. Skiez librement en privilégiant la vitesse si vous êtes seul ou bien faites quelques compétitions entre amis. Votre objectif est tout simplement d’améliorer votre technique et votre conduite. Choisissez un spot similaire à celui où se passe la Flèche et apprenez à négocier parfaitement les virages, appréhender la vitesse, etc.

Nos conseils pour débuter la pratique du snowboard
Bien choisir sa veste imperméable pour la montagne