Rassemblement cascades de glace de Saint Christophe en Oisans

Saint Christophe en Oisans
Rassemblement cascade de Glace
SAMEDI 24 Janvier 2015
Invitation du Bureau des guides de la Bérarde !
Le café-croissant, l’eau à l’état solide, la montagne, le Vénéon…la fête et la Cordée !
Venez-vous initier ou vous perfectionner aux joies de l’escalade de cascade de glace et découvrir l’univers de la montagne hivernale.
Déroulement de la journée :
8h :
 Inscription et accueil des participants, matériel.
 Participation de 15€ par personne incluant : l’encadrement (les Guides de la Bérarde vous encadrent bénévolement pour cette journée), le prêt du matériel, le sandwich, le dessert et la boisson.
9h -16h:
 Atelier grimpe, la découverte au vertical, trucs et astuces de sécurité.
 Atelier neige et avalanche avec des experts.
 Barbecue et vin chaud géant.
17-19h :
 apéritif à la Cordée (au chaud).
 hammam…
19h-…
 Repas et concert de musique live.
DIMANCHE 25 Janvier 2015
Déroulement de la journée :
7h : Rendez-vous à la Cordée pour le café.
 Programme de la Journée :
1. Soit nous irons faire une cascade de plusieurs longueurs dans le vallon du Diable. Tarif 140 € par personne incluant : l’encadrement par un guide de haute montagne (2 personnes maximum par guide), le prêt du matériel.
2. Soit nous irons nous perfectionner (grimpe en tête, les relais, les « trucs et astuces » du guide. Tarif 80 € par personne incluant : l’encadrement par un guide de haute montagne (6 personnes maximum par guide), le prêt du matériel.
17h :
 Retour à la Cordée et débriefing de la journée.
Renseignements :
Bureau des guides de la Bérarde www.guidesberarde.com Tél : 04.76.79.54.83
Office de tourisme de St Christophe en Oisans Tél : 04.76.80.50.01Samedi 24 janvier 2015 bis bis bis-2

La fête des guides de la Bérarde

Dimanche dernier, c’était la fête des guides du Vénéon. Malgré un temps fort moyen (pour ne pas dire plutôt pourri), il y avait pas mal de personnes dans une ambiance conviviale.C’était aussi la toute première fête des guides pour Bobo comme président qui vient de remplacer Bebert !

DSC01481

les guides du Vénéon

DSC01537

la médaille d’avant: quand la Cie n’était pas encore Oisans-Ecrins. Mais ça c’était avant!

DSC01440

Le nouveau président du bureau et l’ancien: Bobo et Bebert. Oui chez les guides on prend des noms facile à prononcer!

DSC01484 DSC01370 DSC01373 DSC01386 DSC01396 DSC01405 DSC01408 DSC01432 DSC01451 DSC01481 DSC01484 DSC01494 DSC01504 DSC01512 DSC01514 DSC01518 DSC01521 DSC01530

 

 

 

La fête des guides et de la montagne à La Bérarde et à Pelvoux

Un événement est organisé dans le vallon d’Ailefroide, au pied de la Barre des Écrins. Une séance cinéma de montagne est organisée le Samedi soir à Vallouise. Le lendemain,  une initiation à la course d’orientation précédera un apéritif ou des professionnels de la montagne présenterons leurs activités. Dans l’après midi, des animations à destinations des enfants seront organisées, encadrés par différents stands (vente et dédicaces de livres, dvd, reconstitutions, buvette) pour découvrir la montagne de manière ludique. www.guides-ecrins.com 

Le dimanche à partir de 11h, gratuit.

guides ecrins

 

Et le dimanche 20 Juillet 2014 à la Bérarde, la fête de la culture montagne en Vénéon: Cérémonie sur le monument du Père Gaspard avec les guides de haute montagne, bénédiction de la Montagne et des piolets. Puis durant l’après-midi : escalade (parcours dans les arbres et sur blocs), tir à l’arc, course de palmes, jeux géants en bois, jeu de piste, groupe folklorique, ânes, poneys…www.montagne-oisans.com

Organisée par le bureau des guides de la Bérarde et l’office de tourisme. A partir de 9h30.

Toutes les infos ICI

_fetesdesguides2014

Programme public du 22 au 25 juin

 

L’ascension historique de la Barre des Ecrins, c’est dans 10 jours !

Durant 3 jours, les cordées vont suivre le trajet des premiers ascensionnistes: Départ à la Grave, arrivée à Vallouise et des soirées pour tous les publics dans les différentes villes étape !

IMG_3375

 

Le Dimanche 22 Juin à la Grave: 

Toute la journée, à partir de 8h30, des randonnées sont organisées par le Bureau des Guides de La Grave: Randonnée glaciaire encadrée au Dome de la Lauze, bélvédère sur la Barre des Écrins pour 53€ adulte, 43€ 12-18 ans et randonnée pédestre à l’aiguillette du Lauzet pour 45€ adulte, 30€ 12-18 ans. Rendez-vous au bureau des Guides La Grave.

A 16h, l’hôtel Castillan accueille des dédicaces de livres mettant en lumière le massif des Écrins et la littérature de montagne.

A 19h, apéritif gratuit et 1ere partie du concert du groupe Jazz manouche Tchava Genza

A 20 h, la salle des fêtes accueille des conférences sur les glaciers des Ecrins, animées par Philip De Line et Martial Bouvier (PNE) à la salle des fêtes de La Grave, gratuit.

La soirée se poursuit à la salle des fêtes par la 2e partie du concert festif du groupe jazz manouche Tchava Genza.

– Plus d’infos ici

Le Lundi 23 Juin à la Bérarde:

 

A partir de 17h : pour accueillir les alpinistes qui arrivent de la Grave par la brèche de la Meije, apéritif autour de rencontres d’ anciens guides et gardiens de refuges, membres du secours en montagne.

 

 

Le Mardi 24 Juin sur la moraine de Bonne Pierre:

 

Les ascensionnistes partent de la Bérarde pour un bivouac festif sur le glacier de Bonne Pierre. Les randonneurs et promeneurs ont l’occasion de se joindre au groupe d’alpinistes, encadrés par un accompagnateur en montagne dès le départ de la Bérarde.

 

Des interventions croisées sur l’histoire de l’alpinisme et les plantes de haute-altitude par des alpinistes et gardiens du Parc national des Écrins sur le lieu du bivouac.

 

En parallèle, de l’autre côté de la montagne, une cordée monte sur le Glacier Blanc depuis Vallouise pour un bivouac animé ouvert aux non alpinistes.

 

 

Le Mercredi 25 Juin à Vallouise:

 

Les cordées montent à la Barre des Ecrins et y déposent une sculpture.

Une soirée est organisée pour fêter l’arrivée des ascensionnistes qui ont traversé le col des Écrins et la Barre:

 

Programme de la soirée:

 

-17h30 sur la place de l’Eglise à Vallouise: apéritif musical, avec des élus et des anciens guides et gardiens de refuges, et projections d’images et films de montagne en continu.

-21h concert des Poissons Voyageurs.

 http://www.lespoissonsvoyageurs.fr/

 

 

Et si vous voulez connaître et soutenir un des beaux projets des 150 ans des Ecrins :

http://www.kisskissbankbank.com/de-l-art-au-sommet-de-la-barre

 

 

150th anniversary of the first ascent of the Barre des Ecrins by Whymper.

 

Page_260_-_Scrambles_amongst_the_Alps_-_Whymper

 

 

2014 marks the 150th anniversary of the first ascent of the Barre des Ecrins.

2014 backwards is the elevation of the Barre des Ecrins : 4102 m!

 

000970PM-2 - portrait, 1864

Edward Whymper

 

The first ascent of the Barre des Ecrins was made by a multinational party of three British climbers, Edward Whymper, Horace Walker and Adolphus Warburton Moore, with the Swiss guide, Christian Almer, and the guide from Chamonix, Michel Croz.

 

During this remarkable first ascent, the party traversed a good part of the Massif des Ecrins. The mountaineers set off from La Grave on 23 June 1864, crossed the Brèche de la Meije, (another first), then descended to La Bérarde for the night. The next day they climbed up to bivouac upon the glacier de Bonne Pierre.

 

25 June 1864 was “a day full of memorable events” (quote Whymper); they crossed the Col des Ecrins, and thanks to the perseverance of the guides who cut many steps in the ice with an axe, they eventually reached the summit of the « Pointe des Ecrins” before descending to the Valley of Vallouise.

 

 

The spirit of the project

 

This anniversary is the perfect occasion to showcase the Massif des Ecrins. All those involved in the project are working closely together to plan a great programme of activities and events.

 

You can share some pretty incredible and intense experiences in the mountains. Mountaineering is an activity that develops the values of solidarity, sharing and self-control; it teaches you to push your limits and make decisions. Mountain climbing enhances your self-confidence and forces you to be humble. Mountains make you step out of your comfort zone, give you a sense of freedom and are a remedy against the humdrum existence of everyday life!

 

The Ecrins may have an interesting past but they also have a bright future, with many different projects for young people on the agenda.

 

The Ecrins mountain range has changed over the last 150 years, and therefore, this anniversary is the ideal opportunity to highlight the richness and fragility of the natural environment. For example, in the last 40 years over a third of the surface area of the glaciers in the mountain range has disappeared because of global warming.

 

 

 

« Les Ecrins »

group-1-img_6101_img_6104-4-images

The wildest and one of the largest glaciated mountain ranges in the Alps, the massif des Ecrins has lavender bushes at its feet and its head in the glaciers!

 

A wild paradise created for the joy of man and beast” according to Gaston Rébuffat, and indeed, for all mountain guides and mountaineers, the Ecrins is an ideal outdoor playground with no equal!

 

With 11000 hectares (27181 acres) of glaciers, the Ecrins mountains are an impressive reservoir of ice with exceptional geological wealth and an abundance of wild fauna and flora. The Ecrins National Park was created in 1973 to protect this preserved environment, designated a “European High Mountain Park” by the Council of Europe.

 

There are 150 summits over 3000 metres high in the park , and 50 over 3500 metres. The Barre des Ecrins is the highest point at 4102 metres above sea level, followed by other famous summits such as the Meije, Pelvoux, Ailefroide, the Bans and Olan.

 

 

 

 

 

Follow the Mountain guides

banniere pano+medaille Cie petit

The first “Compagnie des Guides” in the area was founded by the “Société des Touristes du Dauphiné” in 1875. The “Oisans-Ecrins Compagnie des Guides” (www.guidesdemontagne.com) was created in its present form in 1950. It is the Project manager for the occasion, with the support and help of the Comité départemental du Tourisme des Hautes-Alpes (Hautes Alpes Regional Tourist Board), the Ecrins National Park and the Oisans Tourist Office.

 

 

 

The Events

 

The anniversary event will take place from 23-25 June 2014 and will recreate the route of the first ascent of the Barre des Ecrins.

 

23 June : set off from la Grave, night at la Bérarde.

 

24 June : climb to the Vallon de Bonne Pierre with special bivouac (also open to non-climbers).

 

25June : ascent of the Barre and descent to Vallouise for a festive evening.

 

One or several of the parties will take part dressed in period costume.

 

Parties will meet up from all the different valleys in the massif, namely Valgaudemar, the Valjouffrey, La Grave, Vallouise, and la Bérarde and finish the climb together.

 

Equally, a team will depart from Vallouise on 24 June, for a lively bivouac near the Glacier Blanc (also open to non-climbers), and the next day will join the group that left from Bonnepierre to finish the ascent together. These parties will be made up of guides, mountaineering enthusiasts, mountain rescue, members of the “Groupe Militaire de Haute Montagne”, young people and celebrities.

 

 

A party of mountain guides will make an attempt to scale the Barre from Valgaudemar, both climbing and paragliding.

 

Some of the celebrities who will take part in this festive and historic ascent are :

 

 

A party spanning three generations, made up of the mountain guide André Giraud, his daughter and grandson, will climb to the summit of the Ecrins, 63 years after his first ascent of the Barre with his father.

 

Lionel Daudet, a great mountaineer and author whose works include “Le Tour de France exactement”.

 

Catherine Destivelle – it is not a well-known fact but the famous climber and mountaineer knows the area like the back of her hand as she grew up climbing on many of the epic rock routes in the Ecrins!

 

Sylvain Tesson, travel writer and traveller, winner of the Prix Goncourt short story prize, and his friend Daniel Dulac, former world rock and ice-climbing champion will also be present!

 

 

To mark the occasion of this historic ascent, Christian Burger, the artist who sculpted the statue of Whymper at Argentière, will create a sculpture called “Envol” (flight). It will be carried up to the summit of the Barre piece by piece by climbers from the different parties leaving from all the valleys in the mountain range.

 

This significant event is another first in the Alps ! To date, the only works of art found on the mountain summits are religious symbols. All summer long the sculpture will stand beside the historic cross cast in aluminium in Argentière which was erected on the summit at the end of the 1940s. The sculpture will be brought back down to the valley at the end of the summer.

 

 

group-3-img_5689_img_5691-3-images

 

 

 

 

 

Festivities with a Mountaineering theme all summer long:

 

 

18 June: evening launch of “150 years” in Grenoble, with film screenings and guest mountaineer speakers in the presence of officials.

 

 

from 19 to 22 June: reception for the mainstream press with an introduction to mountaineering.

 

 

from 30 April to 4 May: A team of ski mountaineers from the CAF (Club Alpin Français) will attempt to set the record for the ascent and descent of the Barre .

 

Throughout the summer, you will find a range of entertainment and activities, meetings and outings to commemorate the 150 years both down in the valleys and up in mountain refuges.

 

 

A photo exhibition depicting 150 years of mountaineering in the Ecrins will be shown in different venues, available in book form or panels for mountain refuges.

 

. • 10 July: following in the footsteps of Captain Durand who made the first ascent of Le Pelvoux in 1828 to measure its altitude, an expedition of expert surveyors will attempt the ascent of the Barre and the Dome des Ecrins to measure their exact elevations.

 

From 31 July to 2 August : the 13th Argentière la Bessée Book Festival will be dedicated to mountaineering.

 

• “La Saga des Ecrins”, written by François Labande (author, mountaineer and member of “Groupe de Haute Montagne”) will be published this spring by Éditions Guérin, (the author will also take part in the historic ascent).

 

The project also has a strong educational component with a programme of events planned for school children and through the Grenoble Youth Mission. Pupils and students from primary, secondary and high schools in the Hautes Alpes and Isère will take part at their own level, and some will climb the summits.

 

Many of the mountain refuges close on the weekend of 13 -14 September. There will be a festive and eco-friendly closing event open to all, including school groups, with cleaning and maintenance of the trails to the mountain huts, gatherings and debates to raise awareness about nature and the great outdoors. The following week will be dedicated to history and will end with heritage days on 20and 21September.

 

And lots, lots more! More events are being planned and there is widespread interest in the project!

 

Further information on: http://www.guidesdemontagne.com/150ans-de-la-barre-des-ecrins/

 

 

The whole mountain area will be rocking to celebrate the Ecrins in 2014!

 affiche150ans-01-petite

 

Le grand parcours de la Bérarde approche

 

Porté par la FFCAM Isère, le Grand parcours aura lieu à La Bérarde les 24 et 25 Mai pour la 5e année consécutive ! Rassemblement d’alpinisme amateur, la vocation de cet événement est de pouvoir faire découvrir la montagne et sa pratique à tous les publics. Avec des ateliers ludiques et des courses encadrées par des professionnels, le Grand Parcours permet aux débutants d’aborder la montagne de manière sereine et aux alpinistes de se retrouver dans un moment de convivialité.

Cette année, le Grand parcours débutera à La Bérarde le Samedi 24 au matin, à partir de 7h jusqu’à 9h. Des ateliers seront organisés par groupes de niveaux, encadrés par des guides, avec l’interventions de gardiens de refuges. Les refuges participant au projet seront ceux  de Lavey (vallon de la Muande), du Chatelleret (vallon des Etançons), de Temple Écrins et de la Bérarde.

Le dimanche, des courses accessibles seront réalisées au départ des différents refuges. Selon les groupes, les dénivelés s’échelonneront entre 300 et 1000 mètres, avant de se retrouver au centre Alpin de La Bérarde dans l’après midi.

Prenant sa source au fond de la vallée du Vénéon et sous la face Sud Ouest de la Barre des Ecrins, cet événement sera aussi l’occasion de fêter les 150 ans de la première ascension, pour tout ceux qui aiment la montagne et le partage.

Pour s’inscrire, ça se passe ici ! Plus d’informations et le programme détaillé sur le comité départemental FFCAM.

 

Et pour tout ceux qui ne pourraient pas participer à l’édition de la Bérarde, le Grand Parcours aura lieu dans les Hautes Alpes le 14 Juin à Pelvoux !

5ème Grand Parcours Bérarde

L’altitude du Dôme des Ecrins revue à la baisse?

Dans le cadre du projet des 150 ans des Ecrins, une équipe de géomètres experts va mesurer l’altitude exacte du  Dôme et de la Barre des Ecrins cet été.

Et pour préparer ces mesures, une équipe est montée hier sur le Dôme avec du matériel de mesure pour le tester au froid et à l’altitude.

Il s’agit en effet d’appareils en train d’être mis au point. Il doivent concilier haute technologie, légèreté, solidité et fiabilité.

Les résultats des mesures ont surpris les géomètres: 4002,30 m.

Le Dôme est côté 4015 m sur les cartes IGN, et les dernières mesures avaient été faites en 1991.

L’équipe qui a fait la mesure ne se prononce pas sur les raisons de ce décalage ils évoquent néanmoins 2 possibilités:

1-L’ appareil utilisé n’est pas encore complètement au point. (Pourtant avant et après la mesure du sommet il donnait l’altitude exacte du refuge de Ecrins et de celui du Glacier Blanc.

2-Le réchauffement climatique aurait fait baissé l’altitude du sommet.

L’hypothèse selon laquelle l’altitude connue du Dôme ( 4015m) soit erronée ne semble pas pouvoir être envisagée pour l’équipe

Mais l’équipe ne veut pas communiquer officiellement pour l’instant sur cette information à cause des doutes concernant l’appareil utilisé.

Ils compte remonter prochainement avec d’autres appareils de mesure avant de confirmer cette information. Barre1-300x225

 

 

 

 

 

 

 

voie nouvelle dans le vallon de la Selle

Voie « Y’a du monde au balcon » en face sud de la pointe Marie-Louise. TD (5+ obl) en terrain d’aventure. Prendre un double jeu de coinceurs jusqu’au N°3 et quelques dégaines plus sangles.Pas de réchappe dans la voie! Compter 5-6heures d’escalade du pied au sommet.

(Olivier Giroud et Philippe Suplice/10 août 2013)

 

Accès depuis le refuge de la Selle. Prendre le sentier du glacier de la Selle jusqu’au pied d’une moraine caractéristique venant de la rive droite du glacier ouest de la Selle (100m après le passage d’une dalle caractéristique coupant le chemin). Remonter la crête de la moraine jusqu’à la base du glacier que l’on remonte facilement en rive droite (neige). Aller au pied de la face en son point le plus bas 50m à droite d’une large cheminée (1h30).

L’attaque se situe sur une petite terrasse au desssus de la rimaye.

Monter quelques mètres à droite vers une petite fissure qui bute sur un surpomb que l’on contourne par la gauche (1 spit). Rejoindre à droite une belle fissure que l’on remonte jusqu’à une plateforme (1 spit de relais facultatif). Continuer par une belle fissure en arc de cercle qui se termine dans un petit surplomb. relais au sommet (1 spit-50m depuis l’attaque). cotation 6a.

Traverser quelques mètres à l’horizontale à droite sur de bonnes prises pour rejoindre de bonnes fissures que l’on remonte en ascendance à droite jusqu’à un léger surplomb que l’on évite par la droite pour faire relais dans une large cheminée (1 spit). cotation 5+/6a.

Monter le dièdre à gauche jusqu’à son sommet, traverser à gauche pour rejoindre une belle écaille qui coupe la face en diagonale vers la gauche. La remonter jusqu’à son sommet et une belle plateforme (1 spit dans la longueur et 1 spit au relais). cCotation 6a.

Monter droit au dessus vers une écaille fragile que l’on franchit. Puis au sommet des cannelures, traverser vers la gauche au piton et par une ligne en ascendance à gauche monter à une plateforme au pied d’un dièdre caractéristique bien visible dpuis le pied de la face (1 spit). Cotation 5+.

Remonter le dièdre en deux longueurs de 25m ou une grande longueur de 50m(bout de corde). 1 spit à chaque emplacement de relais. Cotation 5+/6a.

Monter droit puis vers la droite jusqu’au pied d’un gendarme jaune évident. une belle plateforme permet d’enlever les chaussons. La suite est plus classique et non équipée en 3. Remonter quelques mètres sur le gendarme puis le contourner par la droite( 1 piton au sommet à gauche d’une brèche). Suivre le fil de l’arête au mieux jusqu’au sommet (environ sur 100m depuis la terrasse).

Descente au choix:

Suivre l’arête menant au pic de la Grave ou l’on rejoint la voie normale de descente du dit pic.

Au col à gauche, suivre une ligne de rappel (Spit et piton) qui en trois rappels de 50m, 20m, et 50m permet de rejoindre le glacier de la Girose rapidement (attention à la rimaye qui peut être grosse et aux chutes de piere venant de la crête. Attention, celà ne passe pas en deux rappels de 50m…IMG_0648-002

IMG_0682